ci-dessus, l’équipe des Tréteaux de Voiron

6 compagnies, 7 spectacles, 4 soirées et 1120 spectateurs ! 

Les troupes se sont succédées et les festivaliers ont répondu présent pour la 19ème édition des Tréteaux de Voiron qui s’est déroulé du 12 au 15 octobre 2022. Une très belle édition qui a permis une fois de plus de démontrer la vitalité, et l’exigence du théâtre amateur.

Nous avons rencontré Dominique Barboyon, fidèle compagnon du festival et dont c’était la première édition en tant que président.

INTERVIEW

DOMINIQUE BARBOYON

DOMINIQUE, CETTE 19ÈME ÉDITION ÉTAIT POUR TOI LA PREMIÈRE. QUELLE VOIE AS-TU VOULU LUI DONNER, QUELLES AMBITIONS ?

 

La première en tant que président oui, mais je suis cette aventure depuis la 1ère édition en tant que régisseur général les premières années, puis sympathisant ensuite, en poussant des flight cases ou en servant au bar…

Le projet que j’ai proposé et sur lequel j’ai été élu consiste en trois points : faire grandir le festival en élargissant le public pour un accès au plus grand nombre et en l’enrichissant de pièces de qualité. Augmenter la portée du festival en passant de la ville au département puis à la région, en s’appuyant sur nos partenaires actuels et en en fédérant de nouveaux. Organiser une équipe rassemblant de réelles volontés d’aller de l’avant en apportant des compétences utiles au projet.

Un public largement conquis par la pièce "Uppercut", orchestrée et remarquablement interprétée par Dominique Vovk qui, à l'issue, a reçu une chaleureuse standing ovation. © Antoine Petricola

COMMENT S’EST DÉROULÉ LE FESTIVAL ? 

Très bien, tout s’est bien passé même si nous avons été tristes de refuser du public 3 soirs de suite, pour cause de théâtre complet !
Un petit hic notable : l’affluence au bar nous a un peu submergé, mille excuses encore au public.
Une bonne fréquentation était attendue aux vues du travail fourni (850H de bénévolat), mais le résultat est exceptionnel : 1120 spectateurs pour 7 spectacles !

Une ambiance électrique pour Huit femmes, qui a affiché complet. - Les Pommes Dauphines (38) © Antoine Petricola

ET QUE RETIENS-TU DE CETTE ÉDITION ? 

Qu’une promotion active, utilisant des outils modernes, est un levier fort.
Que de s’organiser au mieux, en laissant le moins de place possible à l’improvisation, permet à tous les bénévoles de retrouver le plaisir de vivre le festival.
Que nos partenaires ont été enchantés de ce nouveau projet que j’ai défendu devant eux et que leur soutien a été à la hauteur de nos espoirs (doublement des subventions).
Que la FNCTA URRA a été un très bon support en terme de promotion (merci Cléa) et en terme structurel (merci Gilles et son équipe).

Une symphonie à 4 mains et 2 cœurs pour un duo toute en harmonie avec La Musica deuxième - La Compagnie Générale des Planches (38) © Antoine Petricola

QUELLES TROUPES POSTULENT AU FESTIVAL ? 

38 candidatures nous ont été proposées (du jamais vu…). Elles sont de toute la France : la plus lointaine était de Paris. Tous les styles sont les bienvenus pourvu que le texte et le propos soient intéressants et que le jeu, la mise en scène, la scénographie et la technique soient de qualité.

Un spectacle intense et bouleversant avec Stabat Mater Furiosa - Cie La Mouette 11055 (26) © Antoine Petricola

QU’AS-TU RESSENTI DE LA PART DU PUBLIC ?

Un réelle joie d’être là, de revenir à ce festival annuel bien ancré dans le paysage de Voiron et beaucoup plus : notre rayonnement a été même départemental et régional !
Nous avons vu des publics envahissant le “Bistrot des Tréteaux” après chaque représentation pour attendre les comédiennes et les comédiens pour échanger avec eux, jusque tard dans la nuit…
Un public satisfait de la programmation : une standing ovation et 3 spectacles complets sur les 7.

Une pièce drôle et déjantée avec Les Précieuses tellement ridicules - Cie Le Tilleul m'a dit (38) © Antoine Petricola

PRÊT POUR LA 20ÈME ÉDITION ? 

Bien sûr ! J’ai déjà la tête et l’esprit à son organisation. Il va falloir capitaliser et se nourrir de l’édition 2022 pour réussir notre 20ième anniversaire. Nous allons pour cela faire un assez gros cadeau à notre public, mais chut, je t’en dirai plus d’ici quelques mois…

UN PETIT MOT POUR FINIR ?

Cette aventure du festival Les Tréteaux de Voiron est belle, pleine de satisfactions : elle m’émerveille tant la symbiose entre l’équipe, les troupes et le public est palpable. On lit que la fréquentation des spectateurs est en baisse de 25% en moyenne : rien de cela aux Tréteaux de Voiron, bien au contraire. Le théâtre amateur est vivant, bien vivant et le restera pourvu qu’on le défende avec force, conviction et disons-le : amour.

15 octobre 2022 – Intervention lors du CA de la FNCTA URRA

FNCTA URRA, une fédération, mais qu’est-ce qu’une fédération au juste ?
Pour moi, représentant le festival Les Tréteaux de Voiron (Isère), le mot fédération prend un sens plus juste, plus précis, plus profond lorsque je rentre en contact avec Gilles Champion, début 2022, alors que je deviens le nouveau président du festival.

Jusque-là principalement entité supérieure régionale, l’URRA est devenue à nos yeux un support.
Un support efficace, avec des compétences qu’une association seule ne peut acquérir.
Un support dans sa force de propositions, de par son expérience et sa vision globale du monde associatif.
Un support par son ouverture et son enthousiasme aux propositions que j’ai pu faire.
L’ensemble de ses interactions entre la FNCTA URRA et Les Tréteaux de Voiron a abouti à l’obtention du Label de l’Union Régionale Rhône Alpes pour le festival que nous organisons : une fierté non dissimulée !
Ce label ayant été accompagné d’une subvention pour évènement, pour notre 19eme édition cette année, vous être donc entrés dans le cercle de nos soutiens financier et ainsi affirmé votre confiance en notre festival.

Mon cher Gilles, chers membres du conseil d’administration, soyez donc pour tout cela associés à notre réussite 2022 : encore deux pièces ce soir, mais d’ores et déjà le bilan est exceptionnel.
Sur les 5 premiers spectacles, 3 complets (230 places), des rappels émouvants allant jusqu’à la standing ovation, un public enjoué et manifestement heureux d’être là. J’en veux pour preuve la difficulté que nous avons chaque soir à fermer les portes du bistrot des Tréteaux, tant les échanges avec les comédiens sont denses et nombreux.

Mon cher Gilles, chers membres du conseil d’administration, merci, au nom de tous les membres des Tréteaux de Voiron, pour l’efficacité de votre action en faveur du spectacle vivant amateur.

Dominique Barboyon | Président des Tréteaux de Voiron

Site web des Tréteaux de Voiron : www.treteauxvoiron.fr

Les Tréteaux de Voiron sur les réseaux :

    Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

    FNCTA Auvergne-Rhône-Alpes © 2022 Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité | Photos zeizig – mascarille.com 

    Site réalisé par S2A Solution Valserhône (Ain)