Du 17 au 19 juin, La Troupe Sauvage s’associe avec l’Association Patrimoine Bourguésan et propose un évènement qui lie patrimoine, musique, art et bien sûr théâtre !

L’idée est née pendant le confinement et cette nécessaire envie de jouer. Mais où et comment ?

“L’origine du projet vient de : jouer différemment à cause de la pandémie, jouer dehors, dans des lieux ouverts et à découvrir dans la ville de Bourg-Saint-Andéol et Saint-Just, faire participer les habitants, les commerçants mais aussi des artistes professionnels qui ne travaillent plus depuis 2 ans.

La solidarité autour de la culture afin de l’apporter gratuitement, la soutenir et la faire découvrir !

L’art est vital, nous sommes obligés de repenser ! Et ça marche ! Les gens sont demandeurs de nouveautés de créativité et de moment ludiques. PLUS QUE JAMAIS.”

L’envie était de créer un événement culturel qui puisse réunir le public et les artistes en jouant chez les Bourguésans.  Il devait avoir lieu pendant les Journées du Patrimoine 2021 et malheureusement avec les contraintes l’événement n’a pas pu se faire. Ce n’est que partie remise pour La Troupe Sauvage ! 
Dans la troupe, il y a Jean-Luc Estavoyer, comédien, mais aussi président de l’Association Patrimoine Bouguésan (APB) et qui organise depuis quatre ans “Patrimoine en Folie”. Alors pourquoi ne pas s’associer ?

Notre association a pour but la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine de Bourg-Saint-Andéol. 

Dans le cadre de notre association, un de nos objectifs, hormis les actions traditionnelles de veille, de protection etc… qui sont des classiques de ce type d’associations. C’est de faire en sorte que le grand public comprenne, adhère, et perçoive mieux l’importance, l’intérêt et le plaisir que l’on peut avoir à partager le patrimoine de la ville de Bourg.
Je suis partisan d’associations qui interagissent ! C’est en travaillant ensemble que l’on arrive à faire des choses importantes !” 

Ce n’est pas la première fois que les deux associations travaillent ensemble.  Sur la deuxième édition du Printemps de Bourg,  l’APB et La Troupe Sauvage avaient monté un théâtre péplum !

“Un pari fou ! Nous nous sommes amusés à faire un théâtre péplum, en plein air avec 25, 30 personnes et une fanfare, et des danseurs ! Sylvie et la troupe m’ont dit : Allez on y va ! 

J’avais donné à Sylvie Blanché un texte de la fin du 19e en vers, racontant la vie du martyr de Saint Andéol. La Troupe s’est approprié le texte et nous avons fait un grand spectacle de théâtre péplum en extérieur au pied de l’autel du Dieu Mithra. 

Il y avait un César arrivant en char, avec sur scène, un ensemble d’acteurs représentant le chœur, l’entourage de l’empereur, etc… De la musique, du chant, du théâtre et tout cela pour trois représentations qui ont rencontré un beau succès ! Un grand moment !”

 

C’est alors sans crainte qu’ils ont choisi de s’associer pour créer ensemble, “Théâtre en Ville, Patrimoine en Folie”.  

“Nous avons entre autres une déambulation théâtrale à l’intérieur du bourg, composée d’un ensemble de scènes tirées de ce qui a été travaillé cette année. 

Nous circulons dans Bourg, depuis l’Hôtel de ville jusqu’à l’Église avec un certain nombre d’arrêts et de saynètes. Le tout entraîné par Chloé, un des personnages de cette pièce, qui guide le public et fait les transitions. Elle est accompagnée de Papi Patrimoine et Hortense qui sont deux vieux Bourguésans qui font tout commentaires sur le patrimoine, qui surveillent Chloé quand elle fait la moindre erreur, qui racontent des petits morceaux d’histoires, qui hurlent quand ils voient une fenêtre en PVC ! 

Ça se veut drôle, ancré sur l’histoire locale et sans prétention. Toujours pour le grand public qui, au travers de cette déambulation, va, on l’espère, se réjouir et rire. Le public découvrira des endroits qu’il ne connaît pas, des portes d’hôtels particulier vont être ouvertes, avec la qualité des lieux qu’ils vont découvrir. Et puis, au détour, ils vont découvrir le peintre Paul Signac, ils vont rencontrer Jean Jacques Rousseau et Mme de Larnage dans une scène absolument épique, puisque Jean-Jacques Rousseau a découvert le plaisir amoureux avec Mme de Larnage, bourguésanne, au bord du Rhône quand il avait 22 ans ! “ 

 
Mais chut ! Nous n’en disons pas plus sur la déambulation, pour vous laisser la curiosité de venir la découvrir. 
L’ouverture se fera avec un concert de Jazz dans un hôtel particulier. Le lendemain, ne vous étonnez pas de croiser Mathias sur ces échasses qui vous annoncera le programme du week-end, la journée se poursuivra avec Spoon Clown et un repas partagé place de la mairie. 
À 16h, ne ratez pas la déambulation de la  Troupe Sauvage et ses anecdotes historiques et le soir le groupe Bardan fera danser petits et grands ! 

“Un moment de partage de joie intergénérationnel et inter-associations impliquant la population, les commerçants….

Le 19 juin, le Patrimoine Bourguésan prendra la suite de l’organisation pour une belle journée musicale artistique et patrimoniale.

Un week end festif, culturel … gratuit !”

 

    Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

    FNCTA Auvergne-Rhône-Alpes © 2022 Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité | Photos zeizig – mascarille.com 

    Site réalisé par S2A Solution Valserhône (Ain)