Comme chaque année le festival FESTHÉA rassemble des pièces sélectionnées pour venir jouer à Saint-Cyr-sur-Loire. Cette année, et pour la première fois une sélection a été organisée lors du festival Les Aveyrinades (38) pour représenter la Région Rhône-Alpes et choisir la Compagnie qui représentera sa région lors du festival national.

Ce sont donc Les Tréteaux de la Cumane de Saint-Marcellin (38) qui représenteront notre région du 29 octobre au 5 novembre 2022, avec Intra-Muros, une pièce d’Alexis Michalik.

Ils ont été sélectionnés par un jury composé de 6 personnes, dont le secrétaire national de FESTHÉA et une comédienne et metteuse en scène professionnelle.

Nous nous sommes entretenus pour l’occasion avec le metteur en scène de la troupe Michel Duckit.

INTERVIEW

MICHEL DUCKIT 

POUR COMMENCER, PEUX-TU ME PRÉSENTER TA TROUPE ? 

Les Tréteaux de la Cumane ont été fondés en 1967 et c’est une des plus anciennes troupes de l’Isère. Elle a été fondée par Serge Cérantola, qui était professeur de français. Il a d’ailleurs été mon professeur de classe de 4ème.Les Tréteaux avaient une assez grande réputation dans la région, il y avait aussi moins de troupes ! Moi, qui étais collégien, j’allais voir les spectacles des Tréteaux. C’était une des rares sorties
culturelles à laquelle j’avais accès !

La troupe a reçu plusieurs prix, et a été sélectionnée à plusieurs festivals. Elle était aussi connue car Serge a toujours été très sérieux dans le choix des pièces et aussi des textes.

Elle a véritablement eu son heure de gloire dans la région ! 

À l’époque, les spectacles étaient joués dans le théâtre municipal de St Marcellin. Aujourd’hui cette salle n’existe plus. Mais nous avons aujourd’hui une vraie salle de spectacle, Le Diapason, qui a été construite il y a 12 ans par la commune. C’est une véritable salle de théâtre gérée par une directrice de programmation et son équipe

ET TOI QUAND AS-TU INTÉGRÉ LA TROUPE ? 

J’ai intégré la troupe en janvier 1996. Serge a arrêté fin 2007, et il m’a refilé le bébé !

Depuis, nous avons essayé de diversifier nos activités.
En 2014, nous avons mis en place des ateliers pour enfants de 8 à 16 ans, animés par une animatrice de théâtre professionnelle, Pascale Massé.
Ça nous permet de nous diversifier et d’augmenter nos réseaux. Nous avons de bons contacts avec les familles qui viennent aussi à nos évènements. Un lien s’est installé.

D’ailleurs une jeune fille des ateliers vient d’intégrer le Conservatoire de Grenoble, et une autre se dirige vers l’option théâtre au lycée.

Nous essayons de transmettre notre passion. De semer la graine qui deviendra un terreau fertile !

Entr'actes à St Marce édition 2020
Entr’actes à St Marce – Affiche de l’édition 2020

Nous organisons depuis 2012 un festival, en partenariat avec la ville de Saint-Marcellin, qui se déroule tous les deux ans au Diapason et qui s’appelle Entr’Actes à Saint Marce (c’est le petit nom que l’on donne à notre ville !).
C’est un Festival qui n’est pas seulement ouvert aux troupes FNCTA, mais à toutes les troupes.
Pour tout te dire, nous ne sommes pas vraiment très organisés ! On ne passe pas par un appel à candidature classique. Mais notre but est de partager nos coups de cœur avec notre public !
C’est vraiment ce que l’on essaye de faire, et pour cela on se déplace et on va voir des pièces, et celles qui nous ont plu, on les programme sur le festival.

Partager est notre but premier ! Dès qu’il y a un spectacle qui nous emballe, on essaye de le faire venir.

PEUX-TU ME PARLER DE VOTRE SPECTACLE INTRA-MUROS ?

Intra-Muros est une pièce d’Alexis Michalik.

J’ai lu sa première pièce, Le porteur d’histoire, en 2013. je ne connaissais pas du tout cet auteur mais j’ai été emballé par cette pièce que nous avons d’ailleurs jouée. Ce n’est qu’un an après l’avoir montée que j’ai appris qu’il avait reçu un Molière.
J’aime beaucoup cet auteur, je trouve que c’est un porteur d’histoire et qu’il a une notion du récit fabuleuse ! Ces textes sont des histoires à récit, à épisodes, à tiroir, comme les textes d’Alexandre Dumas.
Ce sont des pièces avec beaucoup de personnages et écrit pour qu’il y ait peu de comédiens !  C’est très intéressant de travailler sur ces pièces.

ET DEPUIS COMBIEN DE TEMPS TRAVAILLEZ-VOUS SUR CETTE PIÈCE  ?

Nous travaillons sur la pièce depuis 2018. Et avec la période covid nous avons mis un an et demi pour la présenter. Nous l’avons joué pour la première fois au festival Textes en l’air de Saint Antoine L’Abbaye, en juillet 2019.
Si vous ne le connaissez pas, c’est un peu le petit Festival d’Avignon de chez nous !
C’est un festival de théâtre professionnel, qui s’est ancré dans la région en donnant la possibilité aux troupes amateurs de venir jouer. Les Tréteaux sont partenaires de ce festival qui se déroule à Saint- Antoine-l’Abbaye.

C’est une expérience très enrichissante et on côtoie des gens du métier !

Pour revenir à la pièce, nous l’avons joué pour la première fois à ce festival, et forcément en 2020 nous n’avons pas eu beaucoup d’engagements. 2021 a été une période difficile, comme pour tout le monde il me semble ! Nous avons fait à ce jour (avril 2022) 18 représentations.

C’est nouveau pour nous, il y a 5 comédiens sur scène alors que la troupe a une tradition de jouer avec beaucoup de comédiens : 10, 15, ou même 20 ! Lorsqu’il y a beaucoup de comédiens sur scène, c’est difficile de réunir tout le monde. Et là, à 5 les choses se sont passées plus facilement !

Nous avons donc 5 comédiens sur scène :
• Bernard Bourrel
• Sophie Effantin
• Hélène Costa
• Ludovic Tournier
• Miche Duckit
et 1 régisseuse : Charlotte Vitrant qui a un gros travail de lumière et de bande son. Il ne faut surtout pas que j’oublie notre régisseuse qui fait un travail formidable !

À noter, que nous sommes une troupe 100% amateur !

Une ancienne comédienne de la troupe : Annie Chevillot nous accompagne et m’aide sur la mise en scène. Et nous avons entièrement confiance en son jugement !

Les Tréteaux de la Cumane - Intra-Muros

VOUS AVEZ DONC ÉTÉ SÉLECTIONNÉS PAR LE FESTIVAL FESTHÉA ! 

Oui ! Nous allons jouer pendant une semaine !
Nous avons pour la première fois été sélectionnés en 1986 avec Ubu roi d’Alfred Jarry pour lequel nous avions la Tour d’Argent (2ème prix), puis en 2006. Date à laquelle nous avons eu le 1er prix, La Tour
d’Or avec le spectacle Le Dragon d’Evguéni Schwartz.

Et là, nous sommes sélectionnés pour la troisième fois avec Intra-Muros !

UN PETIT MOT POUR FINIR ? 

Nous avons un nouveau spectacle en création, et qui sera un Molière !
Et oui, on surfe un peu sur la vague des 400 ans !


C’est aussi une première pour notre troupe qui a l’habitude de jouer des pièces de théâtre contemporain dont c’est la tradition depuis Serge.
Nous sommes dans un tournant !

C’est évidemment une grande joie mais aussi un grand honneur d’avoir été choisis pour représenter la région au festival Festhéa. Je suis bien conscient que beaucoup d’autres spectacles auraient pu
prétendre à cet honneur. Il y a tant de troupes qui montent des spectacles de grande qualité ! Mais nous ne bouderons pas notre plaisir et tâcherons d’être à la hauteur. 

Les Tréteaux de la Cumane
    Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

    FNCTA Auvergne-Rhône-Alpes © 2022 Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité | Photos zeizig – mascarille.com 

    Site réalisé par S2A Solution Valserhône (Ain)